Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mourir en odeur de sainteté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Mourir en odeur de sainteté.   Dim 28 Jan - 19:53

A mon tour ! Smile



D’où vient l’expression « mourir en odeur de sainteté » ?






J’imagine que la réponse sera vite trouvée, mais j’ai préféré en faire une énigme, plutôt que de bêtement vous donner la réponse dans la rubrique « culture générale ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Premièrement   Dim 25 Fév - 21:44

Bien, réfléchissons sans documentation.
D'une part, je ne connais pas le sens de cette expression. Alors, malgré ce que je viens de dire, je me documente sur le sens.

Mourir en odeur de sainteté : Mourir en état de perfection spirituelle, en état de grâce.

Pfiou ! J'ai cru que je ne la trouverai jamais cette expression.
Et bien, pourquoi l'odeur de la foi est-elle une image de l'esprit et de son état ?

Alors là ! Bonne question.
Les morts n'ont pas la réputation de sentir bon, surtout après quelques jours sous la pluie. J'imagine donc que les saints et les hautes autorités ecclésiastiques qui, avant d'aspirer à leur repos éternel, doivent faire acte de présence publique dans une église célèbre les accueillant quelques jours avant que la terre ne se charge, à son tour, de les accueillir en son sein, subissent quelque régime spécial. En effet, ces quelques jours pourraient être fatals à la réputation de la sainte personne ainsi exposée si celle-ci se mettait à puer dans le lieu de culte. Des traitements de parfumerie et de conservation de viande froide doivent être effectués sur les corps promis au Paradis, ce qui au contraire de ce qui se passerait sans soin cadavérique, doit dégagé une odeur agréable qu'aucun fidèle n'aura manqué de remarquer.
De là, l'expression "mourir en odeur de sainteté", car les sectateurs de l'Eglise n'auront pas omis de rapprocher cette odeur délectable avec la pureté de l'esprit dont elle s'échappe.

Voici mon explication non documentée.
Suis-je loin de la vérité ?

study Référence :
Like a Star @ heaven Les mots de la mort, Collection "Le Français Retrouvé", Edition Belin 1991, M.Courtois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Bonne idée...mais non !   Lun 26 Fév - 2:49

Euh...non ce n'est pas ça !

C'est bien d'avoir cherché par toi-même une explication, parce que sinon en trois clics tu aurais trouvé la réponse ! Smile

Petit indice (pour te donner envie de continuer à réfléchir avec ta tête...!) : il n'y a point de préparation à la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Je cherche mes indices moi-même.   Lun 26 Fév - 16:32

Juste pour nous aider :
L'origine de cette expression est-elle un évenement ponctuel, comme pour l'origine de l'expression "limoger" par exemple, ou bien est-ce une utilisation à long terme qui l'a faite rentrer dans le langage courant, comme de nombreuses expressions (être en nage, tomber en panne, etc.) ?

Car s'il s'agit d'un évenement ponctuel, soit on le connait, soit on l'ignore. Et je ne connais pas d'évenement historique capable de m'expliquer cette expression.

S'il s'agit par contre d'un usage abusif d'un sens perdu d'un mot, comme par exemple "odeur" qui a peut-être signifié autre chose par le passé, il doit être possible de trouver des indices en cherchant le sens de ces mots sans regarder directement l'origine de l'expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Juste pour vous aider alors...   Lun 26 Fév - 16:41

Tu as raison de chercher tes indices toi-même !

L'origine de cette expression n'est pas un évènement ponctuel.
En réalité, ce n'est ni un évènement, ni une utilisation à long terme, ni un sens abusif du mot "odeur".
C'est plus une croyance, une légende.
Tu cherches trop loin, je pense.

Courage, je ne pense pas que ce soit très dur ! Du moins pas autant que "Assez !". tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: GRRrrrr....   Jeu 1 Mar - 21:14

Est-ce que je m'étais trompé sur toute la ligne dans ma première réponse ?

Je veux dire : est-ce que la croyance dont tu parles ne serait pas que les religieux morts sentent meilleurs que les autres, ne pourrissent pas du fait de leur foi ? Allélouia !

Où bien cette croyance stupide de la vie après la mort entraine les âmes dans un jardin d'Eden aux milles parfums ?

Croire en Dieu fait sentir bon !
Mon dieu à moi est donc une douche...Amen ! Amène ! Amène le savon, bon Dieu !
Bref...(en plus bébé cadom, il sent pas si bon que ça, mais c'est le moins cher.)

Non, je vois pas... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: un nouveau mot !   Lun 19 Mar - 1:05

N'ayant pas tout à fait compris le début de la rubrique, j'ose enfin m'y incruster... Je vois ça ce qui reviendrait encore à dire que le mort croyant en Dieu sent bon, parce qu'il a la Foi (et son foie ne pue pas, pourtant il devrait sécréter des corps cétoniques... affraid aaaaaaah biologiste, sors de ce corps !).
Zeus

Un cadavre exhalant une odeur de sainteté, c'est-à-dire fleurant bon le Paradis une fois décédé, est dit myroblite. :p27: Moi, je surkiffe ce mot ! En plus, il peut aussi s'écrire myroblyte ou myrrhoblite (ce qui est plus logique)... nan, c'est jouissif !!

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Oui !   Lun 19 Mar - 20:24

Bravo ! cheers

Et ton élargissement est le bienvenu ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Mourir en odeur de sainteté.   Mar 5 Fév - 4:34

« Bravo ! » signifie que la réponse à été trouvée ?
Parce que moi, ce que j'avais compris de Myrrhoblite, c'est qu'il s'agissait un suintement réel. Or fleurer bon le paradis ne me semble pas quelque chose de vraiment concret... Alors mourir en odeur de sainteté, serait-ce suinter la myrrhe abstraite ?

Déesse toute puissante, aide-nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mourir en odeur de sainteté.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mourir en odeur de sainteté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odeur de cuisson choux
» Mourir pour St Lô. Sherman M4A1
» TROP JEUNE POUR MOURIR de Perrine Huon
» Imex CR-100, le gout et l'odeur
» Torrefactio Cafe Gene... odeur de bois, help!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation de Littérature - Reanimación de Literatura :: Réanimateur d'Enigmes Littéraires-
Sauter vers: