Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le droit de vote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
romu



Masculin Nombre de messages : 3
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : chez woam!
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: le droit de vote   Jeu 14 Déc - 19:27

je sais pas si ce sujet va là m'enfin...
tout d'abord bonjour a tous, c'est mon premier message ici, je suis tout emu Crying or Very sad hehe
une question me turlupine depuis quelque temps..
comment pouvons nous faire pour inciter les jeunes a aller voter en 2007??? car il y en a de plus en plus qui n'y vont pas, et donc un fort taux d'absenteisme qui a des consequences que l'on connait aujourd'hui...

a et une autre question aussi, est-ce que, si on changer le droit de vote en "devoir de vote" cela remettrait en cause le fait que l'on soit en democratie???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Jeu 14 Déc - 22:37

Je pense qu'on ne peut pas inciter les jeunes à voter... c'est dans la nature même de leur flemmardise de se laisser mener pépère, et de râler une fois que c'est trop tard...Evil or Very Mad
"voter est un droit, c'est aussi un devoir" comme il est écrit sur la carte bleu ciel que j'ai reçue il n'y a pas si longtemps...
En Belgique l'état s'engage à rembourser les frais de déplacement pour se rendre au bureau de vote afin d'éviter de payer jusqu'à 50€ d'amende en cas de récidive de non-vote Shocked. Quelle faute as-tu commise ? je ne me suis pas servi d'un de mes droits. Ca a l'air amusant, vu d'ici. Si on faisait pareil avec le droit de grève, par exemple ? Laughing je rigole !
Mais tout de même, le taux de votants atteint les 90%, en Belgique. Et combien chez nous ? à peine 60% !

Enfin bref, je ne pense pas que ce soit non plus une bonne solution. On ne va pas prendre les gens par la main un par un pour leur montrer qu'ils sont grands ! S'ils veulent se laisser marcher sur les pieds, c'est leur droit aussi, et celui là j'espère bien qu'il ne sera jamais obligatoire !

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: A mon avis...   Ven 15 Déc - 3:08

Pour ma part, je ne pense pas qu'il s'agisse de paresse chez les jeunes.
Les jeunes ne sont pas paresseux quand ils sont intéressés.

Certains aiment aller en boîte. Ils ne se disent pas "non pas ce soir, j'ai la flemme".
Certains préfèrent visiter les artisans et les musées pour se cultiver. Ils ne se disent pas non plus "Bof ! plus tard."
Enfin... ... Malgré tout, il arrive qu'ils se déclarent inertes et qu'ils ne fassent rien. Mais ceux qui aiment aller en boîte y vont quand même souvent et ne ratent pas de gros événements dans leur night-club préféré ; les seconds (qui parfois sont aussi de la première catégorie...ce n'est pas tout à fait incompatible) ne passeront pas un mois sans une nouvelle exploration, une bribe d'Histoire volée au coin d'une rue, la visite d'un musée, la découverte d'un artisanat, etc. Et ils ne resteront sûrement pas cloîtrer chez eux durant la journée du patrimoine.

Mais pourquoi dis-je tout cela ?
Les jeunes ne sont pas intéresser par la politique. Et on ne fait rien pour les aider.
La politique, qu'est-ce ?
C'est prendre des décisions, se poser des questions, faire des compromis.
Or, que cherche-t-on à faire des jeunes ?
Demandez donc a M.Lelay, président-directeur général de la première chaîne française. Vous direz probablement que j'en reviens toujours à cela, mais comment ne pas y revenir ? Le but de la télévision est de "rendre les esprits disponibles à la publicité", ceux qui font de la publicité contrôlent les journaux, la radio et bientôt internet. Tous ce que nous lisons subit donc cet écrémage intellectuel. Tous ce qui est trop difficile à comprendre de prime abord est limoger contre de l'inculture à haute dose.
Dans cet état, comment vouloir que les jeunes (et ce ne sont pas les seuls) aient envie de réfléchir : ça fait mal au crâne et tout est fait pour qu'on n'ai pas à le faire...alors ?

Alors la politique ? Et bien pour s'y intéresser, il faut réfléchir un petit peu, s'informer un petit peu et se faire une opinion SEUL, ne pas succomber à la facilité en prenant le premier avis qui traîne.

Voter, c'est faire de la politique.

Les gens ne connaissent pas les différences entre les partis les plus important en France. Sans la citer, une personne m'a dit une fois : "Pour t'embêter je ne voterai pas FN, mais pire, ED !". Ce à quoi j'ai répondu, "ED ? c'est quoi ? ... ... Idea Extrême Droite ! C'est pas un parti !"
Bref. Vous aurez compris.

Le pire c'est que des personnes comme celle-ci, il y en a plusieurs ! Et même plus. Et le pire du pire, c'est qu'elles votent...

Le problème, à mon avis, et donc un manque d'intêret des gens aux débats politiques. Intéressés, ils se renseigneraient, se feraient leur propre opinion (j'y tiens !) et voteraient en connaissance de cause.
Mais l'intêret à la politique passe par un intêret plus global, celui du savoir et de la réflexion.
Quand "la culture ça m'emmerde" et "réfléchir c'est fatiguant" s'entendent si souvent, je ne cherche pas plus loin le problème. Ou si ! Juste un peu plus loin : pourquoi ?
Parce que j'entend les gens parler d'émission de télévision, de mode et de fringue, de mode et de portable, de la rupture ou du remariage de ce pauvre People qui ne vit que de ça, etc.

Parce que mesdames, mesdemoiselles et messieurs, on vous bourre le mou !
surtout vous messieurs...

Alors la politique, bah !? C'est l'avis de la jet7, de la méthode Cauet ou de celui qu'a la meilleure gueule à la téloche.
Comment peut-on prétendre à une réflexion politique quand on désire voter sans même connaître les propositions des candidats ?
(Si ! Je l'ai entendu...)

Alors enfin, pour répondre, comment pouvons-nous faire pour inciter les jeunes (je dirais "les gens") à aller voter en 2007 ?
En les intéressant à la politique. En remplaçant l'île de la tentation par un débat sur le cumule des mandats, interdire TF1 de diffuser et que les gens comprennent que la seule solution, c'est la révolution...et que ça se passe d'abord dans les urnes !

Pour en revenir à ma comparaison de départ, être intéressé par quelque chose permet de la faire souvent et de ne pas rater les gros événements.
Une fois les gens intéréssés à la politique (y a déjà du boulot), il faudra qu'ils puissent l'appliquer assez souvent.

Je pense qu'il n'y a pas assez souvent de vote.

Je pense qu'un mélange de démocratie représentative et de démocratie participative serait une meilleure chose. Je ne suis convaincu par aucun des deux modèles, mais prendre un peu de chaque pour faire une démocratie représentative du peuple... Les votes importants, particulièrement en droit du travail et en économie, nous seraient proposés directement à nous z'autres, populo. Le vote deviendrait une chose aussi commune qu'aller au cinéma ou payer ses impôts : pas trop souvent, mais assez souvent pour qu'on n'oublie pas que ça existe en deux participations et se tenir informé !
C'est à réfléchir...moi-même ne suis pas convaincu de tout cela, mais le principe me semble avantageux.


Maintenant, nous sommes dans la rubrique "Réanimateur de Débats" ! Alors...
Débattons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
romu



Masculin Nombre de messages : 3
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : chez woam!
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: ....   Ven 15 Déc - 10:59

ouai c'est en gros ce que je pensais, il faut interresser les jeunes a la politique.... mais pour ca je pense que c'est a la politique de faire le premier pas, de montrer qu'elle s'interesse a eux...
mais comment faire pour cela???
peut etre que si tout d'abord, les politiciens s'interessaient plus a ce que la population pense, plutot qu'a leur image qu'il transmette en fesait n'importe qu'elle action(mmmm est-ce que si je met la chemise jaune ca leur plaira???==> c'est un peu abuse...mais...c'est un peu mon avis!)

le debat reste entier....trop de choses a dire..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vévé

avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : Würzburg
Date d'inscription : 26/12/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Jeu 4 Jan - 2:57

on peut aussi faire prendre conscience aux jeunes que leurs votes sont importants. on peut se manifester dans les bureaux de vote au lieu d'aller dans la rue une fois que des lois sont votées par exemple. mais là, je n'ai aucune idée sur comment faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michmo86@hotmail.fr

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 30
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: vive la politique mais aps celle d'aujoud'hui   Ven 5 Jan - 0:51

moi aussi je pense pas que les jeune se moque de la politique, il faut nous interesser pour que l'on s'interresse à la politque, le seul probleme c'est qu'on voit toujours les mêmes hommes politiques, on à toujours les même discours! qu'est ce que les politiques de droite comme de gauche proposent aux jeunes? pour l'instant pas grand chose et je pense que temps que les politiques ne changerons pas et ne s'interreserons pas à nous, les jeunes se bougerons pas le cul(oups), ne se bougerons pas pour des vieux politiciens( chirac = 70ans, commence a se faire vieux non?). Enfin, à part tous ca il y a eu une explosion d'inscription sur les listes electorales, peut etre que les evenements des dernieres presidentiel et des dernieres années vont jouer un rôle dans le vote des jeunes...

ps: escusez moi pour mes nombreuses fautes d'orthographe et mon coté reac
:flower:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 2:16

Mais mon pauvre yocto, tu fait remarquer que chirac a 70 ans et tu trouve que c'est vieux? regarde les historiques et regarde les ages des autres présidents de la république. En exemple, on a bush au etats unis il a quoi 50 balais je crois, et voila ce qu'on a : un fils a papa qui veut jouer a la gueguerre avec les méchants terroristes. L'age est surtout lié a de l'expérience, t'imposes le respect et la sagesse. enfin bref.

en somme je pense que si les jeunes ne s'interessent pas a la politique c'est tout simplement a cause d'un déclin intellectuel de la société: il a été dit recemment que plusieurs milliards d'euros ont été investis dans l'éducation et que le niveau scolaire est resté le meme qu'avant, faut quand meme pas déconner!

moi c'est grace a mon entourage, a mon éducation que j'fais gaffe a ce qu'il se passe parce que je sais que tot ou tard ça finira par m'affecté directement.

c'est pas qu'il faut interesser les jeunes a la politique, il faut plutot responsabiliser les parent sur l'importance de ce sujet si " délicat soit il", c'est pas en restant devant un match de foot PSG-OM que le père expliquera a son gamin le monde dans lequel il évolue chaques jours.

non mais sans blague!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 2:24

Le problème c'est que nombreux sont les parents qui ne s'intéressent pas eux-mêmes à la politique, alors dur dur pour leurs enfants de s'y intéresser... C'est un pas qu'ils doivent faire d'eux-mêmes, et qui n'est pas facile, parce qu'ils doivent s'éduquer eux-mêmes, et ensuite se faire une opinion.

Mais bien souvent, ils ne veulent même pas s'éduquer à la politique... On est mal-barrés !

Il faudrait développer l'éducation civique au collège, entre autre, ça pourrait être un début d'éducation pour tous ces jeunes sans parents politisés !

Evidemment ce n'est pas ça qui va faire changer la France et ses citoyens, mais il faut commencer quelque part, et le plus tôt est le mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 2:33

justement l'éducation civique, combien a tu entendu d'élèves quand tu était toi meme élève te dire " oh heu, l'éducation civique c'est trop bien, j'adore ça", jamais!!! en ce qui me concerne.

C'est surtout a partir de la terminale qu'il faut lancer ce genre de procédés, des heures reservées a des débats mais une matière non noté ( ça m'est arrivé, un prof a lancé un débat qu'il a noté en fonction de nos reflexions, je trouve ça le plus absurde du monde du fait que de part ses opinions propres il ne puisse etre objectif, du coup j'me suis payer un 3/20 parce qu'il avait des opinions de socialiste et moi de libéral c'est con non?)
c'est vrai que interesser, donner envie aux jeunes d'aller voter est compliqué, c'est surtout en leur montrant qu'ils font partis d'un tout, de leur faire comprendre que ce n'est pas en fermant leur clapet que le monde se fera, que c'est surtout en agissant comme ça qu'on se retrouve dans une société que l'on a pas souhaité, on fini alors par critiqué tout le temps et c'est la que l'on remarque la défaite de notre devoir de citoyen
soyez en sur je serai un des premiers levés devant les bureaux de vote en 2007!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 2:37

Oui, mais la terminale c'est trop tard !

Combien d'élèves arrivent jusque là ? Il faut commencer tôt pour atteindre le plus de jeunes possible...

Et j'suis persuadée qu'on pourrait rendre l'éducation civique plus intéressante au collège. Et même si ça n'intéresse personne, ils auront quand-même quelques bases, des choses qu'ils retiendront forcément. On ne sèche pas encore les cours que l'on n'aime pas au collège ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 2:41

c'est sur, j'disais terminale surtout d'un point de vue maturitée, receptivitée mais il est vrai que ça peut etre pris bien plus tot, bon, j'revien demain j'vais me coucher lol bonne nuit a tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Ven 5 Jan - 22:10

Je vais peut-être vous surprendre, mais dans ma classe de collège on aimait bien l'éducation civique. Le problème c'est qu'on était un peu jeunots, et il ne me reste rien de ces cours. Ensuite, si vous parlez d'une matière non notée, ça va faire râler tout le monde, profs, élèves et parents... Alors au lieu de réformer petit à petit faudrait tout modifier d'un coup, moi j'vous dis ça fera mal une fois pis c'est tout, plutôt que de picoter chaque année... non je rigole.

En term on avait eu aussi des débats comme ça mais c'était pendant les cours de philo et ça virait joute verbale entre la prof à l'ancienne homophobe et les élèves anarchistes... celà dit, ça n'était pas noté et ça plaisait bien.

Ensuite, pour revenir sur votre dialogue (si je vous dérange dites-le pirat ) sur le rôle des parents, je pense que ce n'est pas forcément une bonne chose que les parents montrent à leur enfant que la politique ne les interesse pas, certes, mais s'ils s'y interessent de trop ou sont clairement engagés dans une voie ou une autre, les enfants n'auront pas forcément leur propre opinion mais celle des parents. Oui, quand on a des parents extrémistes écolos, on a du mal à devenir lepenniste, voilà, j'avoue... Coloré

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Sam 6 Jan - 0:11

oui c'est vrai mais comment veux tu faire une approche général de la politique , meme si ça se présente sous forme de cours, le prof lui meme ne sera pas objectif, alors bon, les parents eux ont le temps de l'expliquer a leurs enfants. et meme, vaut mieux que ça vienne des parents ( la majorité des profs étant plus de gauche... vous voyez ce que j'veux dire).
c'est par les parents que l'ont aura des opinions hétéroclytes (pas sur de l'orthographe désolé). on ne doit pas s'en tenir a un seul et unique "dogme politique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: D'ou suis-je ?   Jeu 18 Jan - 0:59

Saviez-vous que notre futur président pale se prend pour un socialiste !

l'axe du nain (oui c'est facile, et alors ?) a écrit:
Ma France, c'est celle des travailleurs qui ont cru à la gauche de Jaurès et de Blum

Cet homme est confu. De quel côté est-il finalement ?
Peut-être veut-il finalement accorder davantage de congés payés et une baisse du temps de travail aux prolétaires, comme à l'époque du Front Populaire.
Peut-être veut-il libérer la presse de l'emprise commerciale, publicitaire et créer un journal libre, comme l'Humanité de Jaurés ?

Sarkozy n'est rien moins qu'un menteur : Lui, l'ultra-libéral, panurgien des états-unis, se dit de la France de Jaurès et Blum. Il est devenu communiste dans ce début de campagne.

Léon Blum disait, en citant Emile Augier :
"Si la fortune est héréditaire, l'intelligence ne l'est pas..."

Du coq à l'âne, pour finir :
On peut être libéral, ça doit pouvoir s'argumenter, et se rendre compte que cet homme est dangereux malgré tout.

A bon entendeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Sam 20 Jan - 19:19

heu, vix, je croit que chacun pourrait exprimer des opinions politiques sans pour autant dénigrer un parti ou un autre, si j'dois m'annoncer sur ségolène royal on y est jusqu'a demain, alors vas y molo sur sarko ste plait, chacun dois respecter les points de vue des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: BASTON !   Sam 20 Jan - 21:15

J'ai fortement l'impression que la politique nuit au bon fonctionnement des relations humaines...Sad Pourtant, ça peut être interessant de confronter ses différents points de vue. Je ne suis pas contre un lieu virtuel (ici, donc) où l'on pourrait sauvagement en balancer dans la tronche des politiciens que l'on n'aime pas, et surtout se friter sur leurs idées. Alors Glabrounet, balances-en sur qui tu veux, tu as toute ma bénédiction Twisted Evil


Mais que ces petites discordes ne sortent pas du forum (ou des urnes, bientôt Wink )

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Inarus

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: le droit de vote   Dim 21 Jan - 3:14

Je pense malheureusement que ce que sherwood dit est trop vrai. De même la politique consiste pour moi juste en une joute oratoire ou derrière de creuses paroles et de vague idéaux se cachent des hommes et des femmes ne cherchant que le pouvoir...

Or je ne sait plus qui a dit sa un jour mais pour le citer "Le pouvoir corrompt les Hommes, donnez le au plus honnête d'entre-eux, il finira quand même par en abuser..."

Le problème actuellement c'est que chacun veut abuser du pouvoir avant même de l'avoir... La politique ce résumerai-t-elle donc a choisir entre deux maux celui qui sera le moindre ? Dommage...Encore une preuves s'il en est besoin de la stupidité de l'Homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Pas d'accord   Dim 21 Jan - 16:05

La politique à notre niveau ne peut être une lutte pour le pouvoir.
A notre niveau, la politique n'est qu'une lutte idéologique sans aucune recherche de pouvoir ou de domination.

Je suis pour ce que tu dis mon cher Glabrounet : Chacun peut librement exprimer ses convictions politiques. J'y mets malgré tout UNE condition, c'est d'être capable de les argumenter.

Mais sans ironie aucune, je voudrais savoir ce qui peut amener à voter pour telle ou telle personne, à avoir telle ou telle idée, etc.

J'aimerais le savoir et je vous invite tous à venir partager et surtout à essayer de nous convaincre, de nous ralier à vos idées ! Et même si les joutes politiques sont souvent véhémentes, ce qui est normal, elles ne doivent pas être violentes ou diffamatoires.

Ne crois pas, Adelain qu'en critiquant Sarko je me prononce en faveur de Ségo. Ce n'est pas soit l'un, soit l'autre. J'abhorre autant l'un que l'autre et je ne voterai pour aucun des deux...Je serais d'ailleurs ravis que tu balances sur Ségo.

Discutons, argumentons et surtout, sutout, c'est le but du forum : PARTAGEONS !

Je ne dis pas que les discutions ne seront pas virulentes : elles le seront.
Mais les idées de chacun, bien argumentées doivent être, si ce n'est respectées, au moins tolérées, ce que chacun de nous s'engage à faire en prenant part au débat.

Discutons de tout, avec véhémence probablement, mais toujours avec tolérance.

Que la campagne commence ; sur Réa aussi ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Ségooooooo   Ven 30 Mar - 15:41

Je ne sais pas trop où mettre ce message, même discours que d'habitude : Sébou tu le mets où tu veux !

J'imagine que vous avez tous entendu les projets d'identité nationale de Ségolène Royal concernant la Marseillaise et le drapeau français.

Ségolène a dit :
Citation :
La Marseillaise, c'est le chant de la lutte contre toutes les forces de tyrannie, c'est le peuple qui s'est levé contre les forces de l'Ancien régime. C'est le chant qui a été repris dans tous les pays quand il a fallu secouer le joug de l'oppression (...) Alors ne faisons pas de contresens sur ce chant. Comprenons vraiment le fond et la force historique de ces paroles.

Citation :
Ce n'est ni un chant sanguinaire, ni un chant xénophobe. Non, c'est le chant de toutes les libertés (...) C'est le chant des républicains.


En bref, elle envisage de faire apprende la Marseillaise à l'école afin que tous les Français la connaissent. (Du moins les futures générations...)
Et elle ne s'arrête pas là !
Elle veut également que tous les Français possèdent un drapeau tricolore chez eux. affraid

Elle nous croit en Amérique... pale

Hier à Limoges, à la fin de son discours, durant l'hymne français, elle avait les lèvres closes et ne chantait aucunement...
Un peu contradictoire tout ça ! Ne devrait-elle pas montrer l'exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le droit de vote   

Revenir en haut Aller en bas
 
le droit de vote
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'une des origines du non-droit de vote des femmes (Grèce)*
» Droit de vote ?
» Comment les femmes votaient, quand elles n'avaient pas le droit de vote...
» Féministe cette CPA (CPSM) ??
» MANIFESTATIONS DU CODE A PARIS: LA DIASPORA CAMEROUNAISE DEMANDE LE DEPART DU PRESIDENT PAUL BIYA & LE DROIT DE VOTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation Rubrique par Rubrique - Reanimación Sección tras Sección :: Réanimateur de Débats-
Sauter vers: