Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Andreï Kourkov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Andreï Kourkov   Ven 16 Juil - 15:28

L'ennui quand on possède une liste de livres/auteurs à lire, c'est qu'on ne les trouve jamais. Du moins pas dans les bibliothèques que je fréquente (j'ai jamais vu une bibliothèque plus mal fournie que celle de la rue B., dans le 5e). Alors à la place, on flâne dans les rayons en cherchant un titre accrocheur, puisqu'on n'a pas d'autre repère (et que les bibliothécaires ne sont pas des gens avenants). Mais bien souvent, c'est comme au restaurant, le "prince des mers dans sa délicate robe de dentelle" s'avère n'être qu'une sardine à l'huile ("les dingodossiers" de Gotlib, pour l'allusion).
Sauf que parfois, on déniche des perles. Tel fut le cas, à mon avis, de ma découverte de Andreï Kourkov, avec son "Pingouin" tout d'abord, puis le retour dudit animal dans "Les pingouins n'ont jamais froid". Il a également écrit "Laitier de nuit", dont j'ai aperçu la couverture dans le métro, et bien d'autres romans que je vais tâcher de dévorer vite fait.

Andreï Kourkov est Ukrainien, on s'en serait douté car le héros des deux romans comportant le pingouin vit à Kiev, et que les paysages décrits, tant quand il voyage en ex-URSS que chez lui en Ukraine sont très détaillés.

Outre le fait de décrire une contrée merveilleuse (à L'Est, tout est beau, non ?) et un style de vie particulier (l'ex-URSS après la chute du communisme, ça a l'air spécial), l'auteur a le chic pour pondre des situations rocambolesques.
Si vous ne le lisez pas pour l'ambiance mafieuse, les magouilles et les mystères qui planent entre les lignes, lisez-le pour les incongruités qui semblent tout à fait normales. Cette façon d'écrire m'a un peu fait penser aux tribulations de la famille Malaussène de Pennac, à qui il arrive n'importe quoi, surtout le pire, sans qu'ils l'aient cherché et sans qu'on s'en étonne.

Dans "Le pingouin", vous pourrez donc apprendre comment on peut se retrouver avec un pingouin comme animal domestique, quel métier peut faire ce même animal, comment passer Noël dans une datcha et se faire des "amis" qui vous veulent du bien à leur façon.
Dans "les pingouins n'ont jamais froid", on s'aperçoit dans quelle épaisseur de magouille mafieuse trempent la plupart des protagonistes, on apprend que les Tchétchènes sont des hommes de parole et l'on suit la création d'une équipe de bras-de-fer en compétition.

Bon voyage !

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
snarkhunter



Masculin Nombre de messages : 72
Age : 52
Où est-ce que t'es ? : Dans la région-parisienne-de-France
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Andreï Kourkov   Mar 20 Juil - 15:17

Merci pour la recommandation ! J'ai trouvé un exemplaire du premier roman samedi dernier. Bien seul dans le rayon (pour cet auteur), en fait...

Mais je ne sais pas quand j'aurai le temps de le lire : j'avais déjà acheté l'énorme "Le vaisseau ardent" récemment, ainsi que deux volumes de l'intégrale des nouvelles de Fredric Brown. Plus quelques autres petites choses. Et, de toute façon, je ne lis même pas de livres parmi mes acquisitions les plus récentes, mais plutôt parmi mes plus anciennes : je suis en effet en train de relire des recueils de nouvelles de SF achetés il y a près de trente ans !

C'est bien de relire, longtemps après la découverte initiale : on redécouvre - toujours. On s'émerveille - souvent. On est déçu - parfois.

Pour le moment, je ne me trouve heureusement que dans les deux premiers cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Andreï Kourkov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andrei Kourkov : Le pingouin et autres romans...
» Andreï KOURKOV (Ukraine)
» Andreï Kourkov (Ukraine)
» [Kourkov, Andrei] Le pingouin
» [Kourkov, Andrei] Laitier de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation de Littérature - Reanimación de Literatura :: Réanimateur de Lecture-
Sauter vers: