Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'anormal du football

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: L'anormal du football   Sam 19 Juin - 20:03

Je ne suis pas normal. C'est en tout cas ce que je me suis entendu dire à la fin du match France-Mexique durant lequel Les Bleus, « Les Français », pour ne pas dire La France entière, ont perdus lamentablement deux à zéro.
Moi, je misais sur trois à zéro...

Alors pourquoi anormal ? Parce que je me marrais et j'étais même content de la « défaite française. »
Les joueurs de l'équipe nationale de football représentent la France à l'étranger, leur défaite est donc la défaite du peuple français ; étant moi-même français, je devrais pleurer leur défaite et, pourquoi pas, envoyer un petit chèque de soutien à ces milliardaires attardés qui courrent après la baballe.

Putain ! (Je cherchais un juron plus propice, une insulte plus ampoulée mais n'ayant pas encore trouvé « la pire insulte que l'on pourrait imaginer appliquer à la créature » dont il est question dans ce sujet, je laisse l'avenir se charger de trouver l'affront idoine)
Putain ! disais-je, rien à carrer de ces suppôts d'Iperoptikόs ! (ça fait dieu grec mais ça ne signifie qu'arrogance)

Je ne me sens plus responsable des actes des autres depuis environ mon adolescence et je ne vois pas pour quelle raison je devrais accorder une quelconque importance à la défaite française ! Je n'y suis pour rien !
Par contre, je me permets d'en rire et même d'en éprouver une certaine satisfaction, probablement un peu malsaine mais libératrice : les icônes laïques ou disons païennes françaises n'ont aucune motivation pour se battre, ne serait-ce que pour sauver l'honneur. La défaite et la honte qui en découle me semble la seule chose capable de les atteindre un tant soit peu, vu que c'est pas le fric qui peut encore les bousculer, tellement ils ont le crésus en bandoulière.

Bref : les vingt-trois mâles suants qui quitteront la coupe du monde avant les huitièmes, s'ils représentent la France, ne me représentent pas, moi.
Le fait qu'ils reviennent rapidement sous le signe de l'hexagone permettra, primo, d'économiser autant de nuits d'hôtel à six cents boules, deuxio, d'éviter l'euphorie amnésique des médias et peut-être de revenir à des sujets plus importants, tertio, de rabattre leurs caquets à ces arrogants inutiles.

Et puis parce que ça ne mérite pas beaucoup plus de temps à perdre, je m'arrête-là, en les vouant tous au némésis.
Vive le foot de jardin !

study Sources :
  • Avant de placer Iperoptikόs, j'étais parti vers les notions philosophique d'Hybris et d'Anaideia avant de me rendre compte que ce n'était pas assez négatif. On peut obtenir quelques renseignements sur ces concepts en cherchant bien : ici pour Hybris et là, § 47, pour Anaideia.
  • Pour le tertio du texte ci-dessus, je vous invite à écouter Fabrice Jouhaud, le directeur du quotidien sportif « l'Equipe ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
snarkhunter



Masculin Nombre de messages : 72
Age : 52
Où est-ce que t'es ? : Dans la région-parisienne-de-France
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: L'anormal du football   Sam 19 Juin - 20:48

Si cela peut te rassurer, je te trouve - au moins à cet égard - extrêmement normal. Ou alors, que serais-je moi !

Je n'éprouve en effet pour le fôteballe qu'une souveraine indifférence. J'allais même dire "mépris", mais je me viens de me rendre compte qu'elle est davantage pour les footballeurs que pour leur sport.

Je ne vois plus grand-chose qui ait encore le moindre rapport avec le sport dans cette grotesque mascarade entretenue à coup de millions : c'est carrément la honte nationalisée.

Bien que n'ayant guère plus d'affection pour ces animaux à deux pattes auxquels on fait pratiquer un autre sport baptisé "rugby", il me semble cependant qu'il subsiste encore dans cette discipline quelque chose qui relève effectivement de l'esprit sportif tel qu'il peut se concevoir.

Et j'ajouterai que, compte tenu de certains péripéties récentes relatées par la presse, ton juron "Putain !" me semble au contraire tout à fait approprié ! pirat

Le pire, c'est qu'à peine cette navrante parodie terminée, on aura droit à une autre, annuelle cette fois : "Le Tour-défonce"... pardon ! de France !

Mais tu vois, la même vieille combine marche depuis l'Antiquité : "panem et circences"...

Je n'ai "regardé du football" qu'une seule fois dans ma vie. Enfin, qu'à une seule époque : c'était pendant la coupe du monde de 1986. J'y avais vu de beaux matchs, bien que n'appréciant pas davantage ce sport ensuite. Mais je m'étais laissé séduire quelque temps par le talent et l'acharnement des joueurs français de l'époque, et par la magistrale virtuosité des joueurs brésiliens.

Mais pour que ce soit bien clair ici : je n'éprouve pas la moindre espèce d'intérêt pour le foot ! Et j'en serais même fier, si toutefois un tel sentiment pouvait donner lieu à une quelconque fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'anormal du football
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Application football avec alerte en push
» [JEU] BACKBREAKER : Football Américain [Payant]
» Swisscom TV - Retard CM Football env. 15sec
» Equipe-Type de Football
» Timbre Equipe Football FLN (resolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation Rubrique par Rubrique - Reanimación Sección tras Sección :: Réanimateur d'Actualité-
Sauter vers: