Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Il faut être un virus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Alors, faut-il être un virus ? (Peut-être vaut-il mieux lire le sujet avant de répondre)
Non, les Humains sont inflexibles, c'est une perte de temps d'essayer de les convaincre.
0%
 0% [ 0 ]
Oui, initions une épidémie et sauvons le monde !
33%
 33% [ 2 ]
Non, la violence peut être un moyen d'atteindre un but que l'on juge positif.
0%
 0% [ 0 ]
Oui, faire le virus est constructif mais malheureusement pas assez efficace.
50%
 50% [ 3 ]
Non, il vaut mieux tenter d'autres moyens. Voici ce que je propose : (proposez !)
17%
 17% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Il faut être un virus   Mer 8 Nov - 0:34

J'ai commencé cette rubrique en pensant à une remarque que l'on avait faite et qui ressemblait sur le fond à ça :

"Pour que les idées que tu sais bonnes triomphent, il faut se conduire en virus et non pas en être belliqueux. Ce dernier utilise la force et la violence pour imposer ses idées. Le virus transmet son savoir à d'autres personnes qui, si elles sont convaincu, iront le transmettre à leur tour à d'autres personnes et ainsi sera créer une réaction en chaîne".

Soit, je suis un virus.
Mais comment discerner les idées raisonnables Question
Pour répondre à cette interrogation, j'ai donc décidé d'ouvrir cette rubrique de raisonnement.

On cherche toujours à argumenter auprès des autres mais est-on sûr soit même d'être de l'avis que l'on défend Question

Pour en être sûr, il faut vérifier si l'on ne peut pas changer d'opinion.
Y a-t-il une vérité ? Au moins cherchons-la.

La véritable réanimation de l'esprit passe par le débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: euh...   Mer 8 Nov - 22:57

C'est bizarre, tu dis que le virus transmet ses idées aux autres qui , s'ils les jugent bonnes, les transmettent à leut tour aux autres... es-tu sûr que dans la nature le virus qui s'introduit dans une cellule est transmis ensuite parce qu'il est jugé bien par son hôte forcé ?
Je doute qu'un séropositif voie se développer le virus parce que son corps le juge "bon" confused

Alors pour te répondre en partie, on peut dire qu'il n'est pas besoin de juger ses propres idées bonnes pour chercher à les transmettre, il suffit d'y croire. What a Face
Et en deuxième partie de réponse : même si l'on n'y croit qu'un instant, c'est cet instant où on va les partager qui compte. Je ne sais plus si c'est dans l'ESRA de Werber qu'il parle des idées, mais il développe une chouette théorie là-dessus. Selon lui les idées n'émaneraient pas des gens qui pensent les avoir, mais seraient dans l'air du temps, et se feraient attraper par les esprits... comme des virus !

Donc ce n'est pas toi le virus, mais l'idée qui t'habite... celà dit, tu en es responsable, et si tu veux la transmettre, c'est que tu la juges bonne.

Tu dis que tu n'es pas certain de croire à tes idées ? mais heureusement ! Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et les virus sont parmi ceux qui mutent le plus rapidement ! pour être un vrai virus, change d'idée comme de chemise (et même plus) !

Bref, je choisis mon camp : celui des virus. Déjà, parce que l'idée négative associée à "virus" me séduit (eh ouais, je suis pas une blatte pour rien !), ensuite parce que transmettre ses idées et les voir devenir pandémiques, c'est jouissif.
cheers Preuve : qui a lancé le surnom "Glabrounet" ? et combien de personnes maintenant appellent ce pauvre garçon ainsi ?

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
-tHibO-

avatar

Masculin Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Jeu 9 Nov - 1:33

Mais oui! Je suis un Virus! Y'a pas photo.

On n'a de cesse depuis que l'homme se dit raisonnable, de nous imposer nous même des normes, des lois. Essayer de les améliorer avec les moyens dont nous disposons, c'est les transgresser, et donc devenir délinquant, voire même criminel. Nous nous sommes coincés dans notre législation.

Alors soyons des virus! Prennons en main notre liberté. Devenons indépendant. Je n'apporte rien à cette sociéte mais je n'attend rien d'elle. Je souhaite vivre ma vie. Si les gens l'apprécie, il me suivront, naturellement, de leur propre chef. Si il n'apprécient pas, je leur demande juste de me foutre la paix!

Si c'est ça être un virus, j'en suis un. Et je sais qu'on peut s'en sortir, en ayant un tout petit peu confiance en nous, pour une fois.

Je suis le seul à y croire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Dim 12 Nov - 18:48

Citation :
Je doute qu'un séropositif voie se développer le virus parce que son corps le juge "bon".
Que fait l'organisme lorsqu'un corps étranger l'investit ?
Il se défend, il cherche à l'éliminer.

Maiscommençons au début. Si l'infection par un virus n'est pas bénéfique pour son hôte, elle est bénéfique pour lui-même, pour ses semblables. Quel est l'hôte que les humains envahissent ? La Terre !
Détruisons la Terre pour notre bien être !

La comparaison avec un virus biologique n'est pas du meilleur effet dans ce cas-là, nous en conviendrons.
Mais alors ?
Nous avons dit que notre virus propagait des idées positives. Le virus biologique, sauf cas que je ne connaitrais, propage toujours des "idées négatives", avec de gros guillemets. Il répend son matériel génétique pour le faire se multiplier.

En comparaison, quel genre d'être humain répend ses possessions pour les faire fructifier au dépend des possessions des autres ?
A bon entendeur...

On sait qu'aujourd'hui ce sont ce genre de virus qui peuplent la Terre, qui la dominent. Car ils cachent leurs mauvaises actions derrière des masques plaisants de croissance et de progrès.

Mais les différents types de virus sont en compétition entre eux. Ce qui aujourd'hui dominent les consciences et le pouvoir ne pourront rester indéfiniment. Ces mauvais virus ne pourront rester à leurs places car l'hôte ne les supportera pas. Chacun sait qu'un hôte mourrant n'est pas dans les desseins des virus qui voient à long terme.

Je suis de ces virus qui pensent au futur, qui pensent aux autres générations et aux autres civilisations qui peupleront plus tard la Terre.
L'épidémie que je veux initier est celle de la réflexion retrouvée, de l'acception de sa faiblesse et du refus de la toute-puissante foi en soi.

La liberté individuelle ne peut se bâtir seule, contrairement à ce que l'on veut nous faire croire. Les "self made men" par exemple ne sont pas libres, ils sont dépendant du système qui leur permet d'exister. Si nous réussissons à faire écrouler ce système, leur petit bout de papier vert qui leur fournit tant de pouvoir ne leur servira que pour s'essuyer les yeux.

Quelqu'un qui aurait les connaissances pour pouvoir vivre à n'importe quelle époque serait un homme libre. Je suis de ceux qui pense au futur, aux générations et aux civilisations qui peupleront la Terre plus tard. Un virus qui voit à long terme n'est plus seul. Il s'ouvre aux autres. Car avoir les connaissances pour vivre quelles que soient les circonstances, c'est-à-dire être libre, ça doit se partager. Vivre sa liberté en solitaire est pire que d'être enfermé. Vivre libre et vraiment libre c'est partager sa liberté avec d'autres personnes libres.

Et l'Homme libre renaitra des cendres du capitalisme.

Bien entendu, comme tout virus, je suis un corps étranger et on tentera de détruire mes idées. Bien enfermés dans leur confort, les gens sont tous dépendants, et de cette manière, ils obligent les libertaires à être comme eux, des esclaves.

Mais je sais que quand le monde redeviendra humaniste, ces gens-là seront beaucoup plus malmenés par les circonstances que moi.

Iris pour te répondre, si les virus étaient les idées elles-mêmes, la liberté n'existerait pas. Or, quelles que soient les observations faites dans la vie courante, je veux croire qu'elle existe. je suis libre, LIBRE, et personne ne m'enlèvera ça, même pas la science (qui, sans conscience...Belle citation poitevine Exclamation ).

Être un virus humaniste, c'est pas mal, être plusieurs, c'est bien...
Être tout un bataillon, c'est mieux.

L'être tous, c'est trop...


Dernière édition par le Jeu 23 Nov - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Mar 14 Nov - 18:44

Vous parlez d'un seul camp : celui des virus.
Bien, mais il existe toutes sortes de virus... Shocked

Les virus sont subjectifs, on peut donc déduire qu'il y a deux sortes de virus : les virus positifs et les virus négatifs.

Très bien, mais on ne peut pas objectivement classer les virus. Ce qui sera un virus positif pour moi, sera vu négativement par un autre...

Arrow Tu parles d'idées raisonnables Seb, mais raisonnables pour qui ?

Ce que toi tu vas combattre, défendre, va être contrecarré par d'autres virus qui pensent le contraire de toi. Qui "gagne alors la partie" Question

Je me demande... Est-ce le nombre qui fait l'efficacité d'un virus, ou la foi que tu mets dans ce que tu défends ? Ou les deux ? confused

Les virus ne sont pas forcément des idées raisonnables, tout dépend de la personne qui est à l'origine de celui-ci.

Mais une idée c'est quoi Question
Pour se faire une idée sur quelque chose, il faut forcément avoir écouté différents points de vue, s'être fait sa propre idée.

Cependant, il faut arrêter de rêver, "se faire sa propre idée" est quelque chose de très difficile. La plupart du temps nous sommes influencés par l'extérieur (nos parents notammet, puis nos amis...), et nous captons ce que nous entendons, sans faire la part des choses. affraid

Si aujourd'hui vos idées sont ainsi, vous croyez quoi ? Que c'est inné, et que dès votre naissance, c'était prévu que vous penseriez ainsi ? C'est votre environnement qui vous donne vos idées, celles que vous concevez comme justes, ou du moins celles en lesquelles vous croyez.

A partir de là, il y a deux sortes de personnes : celles qui copient les idées entendues, et celles qui se font les leurs à partir de ce qu'ils ont entendu.

J'en viens donc à la publicité, elle a tellement d'influence sur ces pauvres gens qui croient tout ce que la télé, les magazines, la radio disent, que tous ceux-là se mettent à penser comme on leur dit de penser.

Et malheureusement ils sont nombreux ces imbéciles... Sad
Ils ne font que répêter ce qu'ils ont entendu, sans forcément avoir réfléchi sur ce qu'on leur fait croire.

Etre un bataillon est l'idéal, mais alors comment former les gens à penser par eux-mêmes, sans copier bêtement Question

Etre un virus, c'est bien, mais si vous formez les autres sur vos idées, et qu'ils les propagent eux-mêmes en répêtant simplement ce que vous leur avez dit, qu'est-ce qu'on dit ? Qu'on s'en fout ? Tant qu'ils répandent ce que l'on considère comme juste ?
Dans ce cas-là, on est nous-mêmes une propagande négative, même si ce que l'on pense est juste (encore une fois, c'est subjectif...). Suspect

Je sais qu'il y a heureusement des personnes qui pensent par elles-mêmes, en faisant la part des choses, mais ce n'est pas la majorité.

A partir de là, on peut se demander alors s'il faut vraiment croire à
ses idées pour les propager, ou s'il suffit d'être nombreux... confused confused confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Jeu 23 Nov - 22:41

La classification des "virus", selon notre définition plus ou moins bien établie, est encore bien vague.
Laurree a écrit:
Vous parlez d'un seul camp : celui des virus.

J'ai plusieurs fois évoqué des virus différents.

Mettons des notions de bien et de mal subjectives, par rapport à une ligne d'idée. Je suis désolé, mais pour l'exemple je prendrais ma subjectivité.

Il y a les virus positifs :
Les sans-terres brésiliens, La confédération paysane, Amnesty International, Attac, Les Faucheurs Volontaires, Les déboulonneurs, Les altermondialistes, les adeptes de la simplicité volontaire et de la désobéissance civile.

Il y a les virus négatifs :
Francis Galton (l'eugénisme), Le MEDEF, Les motards passionnés, Le GBU (créationnistes), Limagrin, Pioneer Hi-Bred, Monsanto et Syngenta, Les publicitaires, Les Papes, Les Provies, l'A.O.C.P.A., La trêve de Dieu, l'U.M.P.


Ensuite, il y a les idées raisonnables.
Raisonnables pour qui ?
Une idée raisonnable n'est pas une idée raisonnée...je pense que toute personne de bonne foi sait admettre ses idées raisonnées.

L'idée raisonnable est une idée raisonnée altruiste, humanitaire.
Une idée raisonnée égocentrique est un crime avec préméditation.

Malheureusement, les criminels sont choses courrantes...les politiques, les industriels et les stars en sont chacuns à leur manière, qui pour le pouvoir, qui pour l'argent, qui pour la gloire...

Alors un virus, d'accord, mais au service des autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Sam 2 Déc - 18:50

pourquoi etre un virus, il faut se battre, vous etes tous les memes, des etres humains. C'est bien connu que l'homme prefère détruire la lumière qui est autour de lui plutot que de vaincre l'ombre qui est en lui, c'est l'option de facilité.
en temps de guerre j'voudrai pas etre dans votre sections, les parasites!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: papigé O_o   Lun 4 Déc - 21:02

Je n'ai pas compris ta remarque, Glabrounet... d'après toi les virus choisissent de détruire ce qu'il y a autour d'eux au lieu de se poser des questions sur leurs propres incohérences ? Et juste avant tu écris "il faut se battre"... se battre c'est bien détruire ce qu'il y a autour de nous, non ? Evil or Very Mad
Ensuite tu parles de guerre... on n'en a pas en France, heureusement car c'est vraiment la pire chose au monde. Mais si elle est suivie, la guerre, ce n'est pas par les virus marginaux ; je pense qu'ils sont trop peu nombreux pour convaincre une masse à aller tuer ses pairs. Tu n'aimerais donc pas être du côté de ceux qui ne se battent pas ?

confused J'ai vraiment rien pigé du tout, pardonne moi, mais pourrais-tu expliquer mieux ta pensée pour les blondes du dernier rang ?

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Mar 5 Déc - 1:38

Adelain a écrit:
C'est bien connu que l'homme préfère détruire la lumière qui est autour de lui plutôt que de vaincre l'ombre qui est en lui, c'est l'option de facilité.
Voici ce que je comprend :
Le virus est exclusivement destructeur est n'apporte rien de bon. Les virus détruisent, les humanistes construisent.
As-tu lu les articles précédent Cher Glabrounet ?
Les définitions de virus donnés antérieurement n'en font pas exclusivement des destructeurs. Les virus positifs auxquels j'espère appartenir démontent des clichés pour construire une réflexion, et non pas proposer d'autres clichés.

Les parasites sont des virus qui proposent d'autres clichés ou qui cherchent à arrêter la réflexion de leur auditoire. C'est le contraire que notre "section" cherche à faire.

Pourquoi dis-tu : "en temps de guerre" ?
De quel côté crois-tu que serait notre "section virulente" ?
Crois-tu sincèrement que nous serions collaborateur ? Ou alors, le bien est -il de ce côté pour toi ?

Il faut absolument que tu éclaircisses certains points ! Ton honneur en dépend à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
glabrounet

avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : serait je le seul a donner ma localisation?
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Il faut être un virus   Ven 8 Déc - 18:26

il faut dire que tu tartine tellement mon cher vix que j'avoue m'etre perdu dans ce débat, j'nvais pas fait attention aux virus positifs, je tien a m'en excuser et retire ma précédente déclaration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faut être un virus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut être un virus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Anti-virus oui ou non ??
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...
» Quel comportement faut t'il avoir face a un homme infidèle ?
» [INFO] faut il une carte sim 3g/3g+
» Il faut sauver le bus "Picole"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation Rubrique par Rubrique - Reanimación Sección tras Sección :: Réanimateur de Débats-
Sauter vers: