Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hors-la-loi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Hors-la-loi   Jeu 3 Mai - 23:10

épigraphe : ordonnance du 16 brumaire an IX (7 novembre 1800)



Le Préfet de Police,

Informé que beaucoup de femmes se travestissent, et persuadé qu’aucune d’elles ne quitte les habits de son sexe que pour cause de santé ;

Considérant que les femmes travesties sont exposées à une infinité de désagréments, et même aux méprises des agents de la police, si elles ne sont pas munies d’une autorisation spéciale qu’elles puissent représenter au besoin,

Considérant que cette autorisation doit être uniforme, et que, jusqu’à ce jour, des permissions différentes ont été accordées par diverses autorités ;

Considérant, enfin, que toute femme qui, après la publication de la présente ordonnance, s’habillerait en homme, sans avoir rempli les formalités prescrites, donnerait lieu de croire qu’elle aurait l’intention coupable d’abuser de son travestissement,

Ordonne ce qui suit :

1 - Toutes les permissions de travestissement accordées jusqu’à ce jour, par les sous-préfets ou les maires du département de la Seine, et les maires des communes de Saint-Cloud, Sèvres et Meudon, et même celles accordées à la préfecture de police, sont et demeurent annulées.

2 - Toute femme, désirant s’habiller en homme, devra se présenter à la préfecture de police pour en obtenir l’autorisation.

3 - Cette autorisation ne sera donnée que sur le certificat d’un officier de santé, dont la signature sera dûment légalisée et, en outre, sur l’attestation des maires ou commissaires de police, portant les noms et prénoms, profession et demeure de la requérante.

4 - Toute femme trouvée travestie, qui ne se sera pas conformée aux dispositions des articles précédents, sera arrêtée et conduite à la préfecture de police.

[...]

Le Préfet de Police Dubois


In Archives de la Préfecture de Police de Paris. Dossier D/B 58.


Cette ordonnance n'a jamais été abrogée. Sans commentaire Shocked (enfin, si, à vous de les faire !)

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Ben ça alors !   Ven 4 Mai - 4:59

Si tu te mets à être féministe !
Je pense qu'on pourrait créer une rubrique spéciale Exclamation Car en effet l'article sur la gendarmerie « Femmes tolérées, animaux acceptés » était de la même trempe.

Plus sérieusement, ça ne m'étonne pas, les hommes étant si faibles qu'ils ont un besoin maladif de se sentir supérieur, ils se trouvent obligés d'édicter de telles lois pour se sentir bander. Hommes, humains de la catégorie mâle, je m'adresse à toi ! Que tu sois lamentablement fondu au fond de ton canapé, rôtant la bière que ta femme t'a apporté et regardant vingt-deux navets de Paris ou de Marseille à la tête pleine d'huîtres que tu jalouses du fond de ta connerie courir après leur dindonnerie ; que tu sois au volant que ta fourgonnette à quatre roues motrices, au fin fond d'une route de forêt, tes cabots dressés en molosses aboyant en se cognant au grillage à chaque soubresaut de ton engin, la main posée sur le canon de ta jouissance alors que ta femme abandonnée préférerait surement que ce soit elle ; que tu sois si faible que tu t'en prennes au beau sexe en gerbant tes insanités débiles à qui veux t'entendre et en te croyant très drôle ; que tu leur refuses par croyance abrutissante ou par conviction profonde les libertés que tu t'accordes à toi-même ; que tu ne saches pas regarder plus haut que le ver amorphe où les prodiges du la Nature ont installé ton cerveau et qui justifie qu'ici même je me permette de te donner le doux nom de tête de nœud qui te va si bien ; que tu ne saches pas non plus regarder plus haut que le trou de ton nombril et décides pour les muses que tu exècres l'obligation de porter un enfant qu'elles ne pourront élever ; que tu sois détenteur d'un pouvoir étatique et que toi-même tu respectes davantage ton animal domestique que celle que tu considères comme ton objet de plaisir alors qu'elle voudrait te montrer combien sa jouissance est plus pure et belle que ton râle d'agonie abject et nauséeux ; que tu ne saches pas voir combien l'échange que tu aurais avec elle pourrait être enrichissant et qu'il te permettrait peut-être d'apprendre à aimer comme tu ne sauras ni ne voudras jamais l'apprendre d'elle.
Qui que tu sois homme, tu me dégoûtes, m'indigne, me répugne et m'emplis de honte. Après cent cinquante mille années de domination de ton inspiratrice, je t'ordonne d'être sinon son égal, son esclave pour les cent cinquante mille ans à venir. Ah ! comme tu regretteras de ne plus pouvoir la traîner par les cheveux pour l'emmener dans ta grotte, ne plus pouvoir la lapider dès qu'elle aura voulu montrer son visage au soleil, ne plus pouvoir l'exciser pour l'empêcher d'apprécier et augmenter ton plaisir.

Je te maudis, je t'abhorre, je t'abomine, tu me répugnes et me débectes !

Pauv'e connard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: prolixe le sébinou !   Ven 4 Mai - 22:44

Applaudir Quelle diatribe !

Non, je ne me mets pas à être féministe, en tout cas je m'en défends, comme toujours. Parce que je refuse de croire que des humains puissent exercer des méchancetés (euphémisme) sur leurs semblables sous ce fallacieux prétexte sexuel. Je préfère penser que l'être humain est naturellement mauvais et qu'il exerce sa volonté de domination sur n'importe lequel de ses pareils, homme ou femme.
CRS femelle
S'il est sot et jouit de tirer des chevrotines dans le derrière des lapereaux, qu'il bande en tenant le volant d'un engin puant ou en le bichonnant comme le tuning-man de notre campus... c'est son problème.
Celà dit, tu laisses transpirer un soupçon d'esprit masculin dans ton discours (Twisted Evil han, et c'est moi qui dis ça !)... Tu sous-entends que le plaisir des femmes est dû aux performances de l'homme
Citation :
la main posée sur le canon de ta jouissance alors que ta femme abandonnée préférerait surement que ce soit elle
La femme sus-citée est bien niaise. Et toc.

alien Bref, laissez-moi croire que l'Homme est méchant, et pas que les hommes !

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: monologue   Ven 4 Mai - 23:15

Wink Ces blablas me font penser à un monologue que j'ai joué, du temps où je faisais du théâtre, je devais alors être en 3e il me semble... Je vous le retranscris ici, en tout cas je me souviens de ceci :

"Les garçons, ils se croient toujours les plus malins, tout ça parce qu'ils ont un zizi. Je n'ai rien contre les zizis, mais il ne faudrait pas les mettre toujours au premier plan comme si c'était le drapeau de la France ! Parce que, d'accord, ce sont les zizis qui font la guerre, donc qui méritent le drapeau ; mais la guerre, c'est pas vraiment glorieux, ça fait des tas de zizis morts, et tout le reste avec !
Si j'étais un garçon, je me fâcherais contre mon zizi. Je lui dirais, comme ça : c'est pas la peine que tu pavoises et que tu te croies plus dégourdi que les filles ! Qu'ont-ils fait, tes ancêtres zizis, depuis le zizi de cro-magnon jusqu'à nos jours ? Qu'ont-ils fait ? Ils se sont entretués ! Et qu'est-ce-que ça a fait ? Des tas de zizis zigouillés !
C'est vrai, c'est toujours les garçons qui se battent, c'est pas les filles !"

Tiré de "les mots en miel" de Sandrine Pernusch

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Et ça alors !?   Sam 5 Mai - 15:07

Cette ordonnance n'a jamais été abrogée, mais plus personne ne la respecte, c'est tout de même le principal !
Enfin moi ça ne me surprend même pas, elle date de 1800, et à cette époque-là vous connaissez tous la place de la femme dans la société ! Elle devait être obéissante à l'homme avant tout...

Alors que pour Femmes tolérées, animaux acceptés, nous sommes tout de même en 2007 !

Autre chose qui n'a presque pas de rapport, mais quand-même : dans un livre sur le sexe datant de 1974 écrit par un médecin, ils considèrent l'homosexualité masculine comme étant une maladie, mais ils ne nomment pas une seule fois l'homosexualité féminine ! Elle n'existe pas !!! Ils ne la prennent même pas en considération ! En 1974 quand-même...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Hors-la-loi   Sam 5 Mai - 16:25

Je suis d'accord que l'Homme avec un grand H, l'espèce humaine se sent supérieure envers toutes les autres espèces et qu'au sein même de l'humanité chaque être cherche à être plus fort que son voisin, à l'écraser, à le ridiculer, l'enfoncer.

Mais au sein même de l'humanité, il y a un assujettissement qu'on ne peut pas ignorer : l'homme, le mâle humain a asservi pendant des siècles la femme.

Au temps des grecs antiques, la femme était déjà considérée comme un être imparfait que l'homme se devait de former, comme les pays se disant civilisés ont colonisés les pays barbares, sauvages dans le but de leur inculquer les bonnes valeurs !

Qu'il s'agisse de sexisme, de phallocratie, de mysoginie, de machisme ou encore de darwinisme social, la pire des haines car soit disant naturelle et scientifique, l'homme viril se sent supérieur à la femme et en tant que tel, lui impose d'être inférieure.

Je vous rapelle que les femmes de plus de 84 ans, n'ont pu voter qu'à partir du 21 avril 1944 ! Le droit de vote des femmes n'a que 63 ans !

De la même manière, je cite : « Depuis 1920, une femme mariée peut adhérer à un syndicat sans demander l'autorisation à son mari. »

Et ce n'est qu'en l'an 2000 qu'une loi édicte l'égalité d'accès aux mandats électoraux !


Pour ce qui est de ce que je laisse transpirer :
Les performances de l'homme de sont pas le seul facteur qui entre dans l'équation permettant de calculer le plaisir féminin, s'il était possible, ce que je n'espère pas, de mesurer la jouissance. Malgré tout, je pense et j'invite ces demoiselles à comparer, qu'il entre pour une certaine part pas forcement négligeable.
Je veux donc ajouter que ce facteur « performance » souvent cru comme l'unique cause du plaisir féminin par les hommes virils, n'est pas selon moi le plus important, justement. Que l'imagination, les sentiments, la durée, la qualité du matelas, les risques, la douceur, les envies et pleins d'autres « facteurs », même si je n'aime pas trop ce mot, dont nous pourrons débattre à foison, entrent en jeu.
Pour ma petite phrase qui, je l'espérais à raison, vous fait réagir, je vous dois alors une explication. La phrase était donc :

« [...] la main posée sur le canon de ta jouissance alors que ta femme abandonnée préférerait surement que ce soit elle [...] »

D'abord, je ne sais pas dans quel mot vous avez pu imaginer que j'y voyais les performances masculines comme seul objet du plaisir de cette dame.
Ayant choisi comme époux l'homme dont il est question dans la petite histoire, ou du moins comme compagnon, cette femme préférerait probablement être l'artisane de l'excitation de son mari, plutôt que d'être supplantée par un fusil et par la mort. Je ne crois pas qu'aucune femme de chasseur, de militaire ou d'autres décérébrés souhaite être remplacée dans cet acte somme toute plaisant aux deux partis lorsqu'il est bien fait.
Je ne pense pas que cette femme soit une niaiseuse pour autant. Si l'on inverse les rôles, ce qui semble peu probable, mais imaginons : une femme se sent émoustillée par la possession d'une arme à feu. Ce n'est pas de la jalousie de la part de son mari, non-chasseur, que de vouloir se substituer à l'arme dans le plaisir de sa femme.
Alors ! Entendons-nous bien : il s'agit de plaisir sexuel ! Il est communément admis que les armes à feu produisent un effet similaire sur les hormones mâles, ce que je ne puis heureusement pas vérifier ; pas que mes hormones soient contrefaites, simplement qu'elles n'ont jamais frémis à la vue d'une arme, si ce n'est de terreur et d'horreur.

Bien entendu, je ne veux pas que l'on croit que le reproche qui m'a été fait puisse être une véritable vue de mon esprit, car il n'en est rien. Que la femme soit désirable par l'homme, oui, je le pense. Que l'inverse soit vrai, oui, je le pense. Alors bien entendu, de nouvelles accusations pourraient encore pleuvoir et je m'en garde : l'homosexualité est tout aussi naturelle. Un homme peut préférer un homme, une femme désirer une femme. Je sais que le fait de préciser c'est donner à entendre que la chose ne va pas de soit mais malheureusement pour beaucoup, la chose ne va pas de soit !

L'équation du plaisir n'en est pas modifée pour autant.

Mais dans tous les cas, qu'une partie des hommes s'imaginent que seules leurs performances sexuelles puissent être sources de plaisir, je l'execre mais je le pense.

Si l'Humain et méchant, homme et femme confondu(e)s, nous en avons des exemples sans cesse, l'homme est immanquablement pire que son alter ego, ne serait-ce que par ses actes passés que personne ne peut ignorer.

Ton texte théâtral est très pertinent, mais malheureusement je pense qu'il est trop tard de le faire jouer en troisième. Ce texte peut, je pense, être expliqué à des enfant de CM2 ou de sixième, alors que les principes de phallocratie ne sont pas forcement encore ancrés dans toutes les têtes.

Si je puis finir ainsi, en féministe intransigeant que je suis, l'humanité d'aujourd'hui à le devoir de reconnaître et surtout d'appliquer l'équité homme-femme.
Je me permet juste de mettre un bémol au terme équité qui me semble plus propice à l'injustice que l'égalité, bien que cette dernière ait prouvé ses failles pratiques.

Car aucune femme sur la planète
S'ra jamais plus con que son frère
Ni plus fière ni plus malhonnète
A part peut-être madame Tatcher


Et Alliot-Marie ? Et Parisot ?

Bon, bon, merci quand même Renaud !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: Hors-la-loi   Sam 5 Mai - 16:38

A part misogynie (j'avais aussi fait la faute, j'avoue...), rien à redire !
Ton texte est long, mais tout à fait réaliste, et j'aime le naturel qui l'habite lorsque tu parles de jouissance.

J'ai un peu honte de ces quelques mots face à ton discours géant, mais ce n'est qu'une preuve supplémentaire de ton talent d'écrivain.
Oui oui tu détiens le record de mots sur ce forum ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hors-la-loi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hors-la-loi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les hotels Disney sont devenus hors de prix meme avec PA DREAM !!!!!!
» hors série du journal "L'Alsace Le Pays" sur les 25 ans du festival Bédéciné à Illzach
» Hors forfait en utilisation le HD2 en MODEM avec un forfait Illimythics 3G+ Full Internet 2H chez SFR ?
» [INFO] Probleme hors forfait illimitics 3g+
» [AIDE] MicroSd Hors service aprés Flashage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation Rubrique par Rubrique - Reanimación Sección tras Sección :: Réanimateur de Culture Générale-
Sauter vers: