Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions pour un champion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Questions pour un champion   Mer 4 Avr - 16:05

Je ne savais pas où placer ce sujet...


Indice : Je suis une personnalité politique française.

Attention... TOP !


Je suis issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant la guerre et a fui la Hongrie pour éviter d'être jugée pour collaboration après la Libération...

Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes..

Contrairement à ce que j'essaie de faire croire, je ne suis pas le candidat de la « rupture » ou de la « nouveauté » en politique. Je suis entré en politique sous Giscard il y a 30 ans et j'ai été plusieurs fois ministre, député, maire, président de Conseil Général..

A l'époque de la catastrophe de Tchernobyl, j'étais délégué interministériel au nucléaire et c'est moi qui ai mis en place la campagne de désinformation prétendant que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté aux frontières de la France..

Ministre de l'économie durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques. J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais cette entreprise ne soit privatisée. J'ai renié cet engagement en 2006 en privatisant GDF...

Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité alors que j'étais censé la faire diminuer. Je suis directement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et mes propos
insultants envers les habitants de ces banlieues..

J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration choisie au profit des capitalistes et j'ai mené la chasse à l'enfant en expulsant les enfants sans-papiers, parfois en les séparant de leurs parents...

J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d'extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale. D'ailleurs mon conseiller politique, Patrick Devedjian, est l'un des membres fondateurs d'Occident, ancien groupe
d'extrême-droite terroriste et antisémite..

J'ai repris l'un des slogans de Jean-Marie Le Pen « La France tu l'aimes ou tu la quittes » et je défends ses thèses que ce soit sur l'immigration ou l'insécurité. Je me vante d'ailleurs d'avoir l'électorat du Front National pour moi...

Je suis un fervent partisan des États-Unis, de George Bush et les néoconservateurs américains m'apprécient beaucoup. Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main, pour paraître plus grand, j'ai fait truquer cette photo...

Il y a plusieurs mois, j'ai dévoilé à la TV qu'une opération d'arrestation de terroristes allait avoir lieu et j'ai ainsi risqué de faire échouer cette arrestation...

J'ai plusieurs scientologues dans mon entourage et je ne résiste pas à une photo avec l'acteur Tom Cruise...

Dans une de mes visites électorales en Corse, aux frais du contribuable, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l'île. Un enfant s'est le même jour gravement blessé en randonnée et il est mort car il n'a pas pu être emmené aux urgences à temps, puisqu'il n'y avait plus d'hélicoptère disponible pour l'y emmener...

Je profite de ma position ministerielle pour utiliser les Renseignements Généraux a des fins personnelles..


Je suis, je suis ...... ???


Comme vous vous en doutez, ceci n'est pas de moi. Mais l'on y apprend des choses intéressantes, dont je voulais vous faire profiter. Par contre, je n'ai pas vérifié si l'histoire de l'hélicoptère était vraie... Embarassed Peut-être suis-je une colporteuse de ragots...! Colporteur, qui au passage, a été un métier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michmo86@hotmail.fr

avatar

Masculin Nombre de messages : 8
Age : 30
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: Questions pour un champion   Jeu 5 Avr - 14:59

Je me demande bien qui ça peut-être.... les initiales ne seraient pas NS par tout hasard ???
Le pire je crois c'est qu'il peut devenir président dans un mois ça fait peur !!!
Je sais qu'il y a des personnes qui ne partagent pas mon avis sur ce cher petit être, mais cet homme me fait peur s'il devient président !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Questions pour un champion   Jeu 5 Avr - 21:38

Eh bien ! Ca fait presque peur tout ça ! Avez-vous déjà cliqué sur www.chirac.com Question Alors pour continuer ta liste de questions, la personne a trouver possède également une ambition bien plus grande que lui (c'est pas dûr) et se met déjà à la place du calife...
:p22:
J'ai envie de mettre ici une petite phrase populaire : qui pète plus haut que son cul a de la merde derrière les oreilles. (merci G.O.)

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: A vérifier   Ven 6 Avr - 3:16

Vous me connaissez, je ne prendrais pas la défense de Nicolas Sarkozy.
Mais je pense malgré tout que ce genre de texte douteux doit être vérifié, argument par argument.

Like a Star @ heaven La collaboration nazie de la famille Sarkozy
Je ne serais pas aussi catégorique, rien ne m'a persuadé de cette accusation très grave.
Pál Sárközy de Nagybocsa, le père de Sarko, noble hongrois à particule, possédait une petite propriété de quatre-vingts hectares à cent kilomètres de Budapest. Contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là, je n'ai trouvé aucune preuve tangible du fait que celui-ci soit juif. (Si quelqu'un à des information à ce sujet Question ). Il a effectivement résidé en hongrie durant la dictature autoritaire de Miklós Horthy et de son premier ministre Gyula Gömbös, personnages soutenus par Hitler et influencé par le fascisme.

Petit rappel historique : En octobre 1936, Gömbös meurt, remplacé par Kálmán Darányi qui continue et renforce l'alliance avec les nazis en promulgant les premières lois antisémites. Horthy, moins extrémiste semble-il, lui demande de démissionner en mai 1938. Il est remplacé par Béla Imrédy qui cherche à relancer les pourparlers avec la Grande-Bretagne. Mais ces relations diplomatiques sont très mal vue du côté fasciste (Allemagne et Italie) et pour ne pas risquer de se mettre Hitler et Mussolini à dos, il met en place de nouvelles lois juives pires que les précédentes. Il démissionne en février 1939 et est remplacé par Pál Teleki.
Cet homme signe en novembre 1940 le traité tripartite qui fait de la Hongrie un allié du l'Allemagne, de l'Italie et du Japon. Il signe également le "traité d'amitié éternelle" avec la Yougoslavie en décembre. Mais ce dernier pays connait également une crise politique qui le fait changer de camp quelques mois plus tard. Hitler décide donc d'envahir la Yougoslavie et demande l'aide que ne peut lui refuser la Hongrie. Pál Teleki ne peut s'opposer aux exigences nazies et se suicide. László Bárdossy le remplace et renforce encore davantage l'alliance avec l'Allemagne. Le dictateur hongrois Horthy voit d'un mauvais oeil cette alliance de plus en plus serré avec le nazisme, il renvoie Bárdossy en 1941 et le remplace par Miklós Kállay (Je sais ça commence à faire beaucoup, mais nous y arrivons...).

Kállay entre secrètement en négociation avec les Alliés occidentaux. Hitler finit par être informé du double-jeu de Kállay et décide d'envahir la Hongrie en mars 1944. Döme Sztójay, proche collaborateur des nazis prend alors le poste de premier ministre alors que le régent Horthy reste en fonction, surveillé par les allemands. Du 15 mai au 9 juillet 1944, près de 440 000 juifs hongrois vont être déportés, majoritairement vers Auschwitz. Horthy, dans un sursaut d'honneur, remplace en août 1944 Sztójay par le général anti-fasciste Géza Lakatos, permettant de sauver près de 120 000 juifs de Budapest.

Le 15 octobre 1944, la Hongrie qui était entrée en guerre contre l'URSS au côté des allemands en juin 1941 signe un armistice avec les russes qui ne dure pas longtemps, les nazis obligeant Horthy à changer de gouvernement et à abroger l'armistice en kidnappant son fils. Ainsi, Ferenc Szálasi, du parti des croix fléchées, émule du parti nazi allemand, prend le pouvoir en Hongrie. De nouveau, c'est le massarcre des juifs et des Rroms.

L'Armée Rouge pénètre en Hongrie. Le 28 décembre 1944, Szálasi est renversé par Béla Miklós. Le lendemain, Budapest est complétement encerclée par les russes.

La bataille de Budapest ne se termine que le 13 février 1945 par la reddition de la ville. Quelques 25 000 civils y périrent sous les bombes. Les troupes allemandes — ainsi que quelques pro-nazis comme Szálasi — s'enfuient, les dernières sont évacuées le 4 avril.

Sachant que soixante-dix pourcents des juifs de Hongrie périr durant la seconde guerre mondiale, on peut se demander si Pál Sárközy de Nagybocsa était véritablement juif ; il aurait probablement tenté de fuir.
Mais, bizarrement, il ne fuit qu'en 1944 et d'après tout ce que l'on peut lire, c'est pour échapper à l'Armée Rouge qui l'exproprie et non au nazisme.
De cet manière, on ne peut pas affirmer que la famille Sarközy de Nagybocsa ait collaboré, ce serait de la calomnie. On peut simplement se rendre compte que le nazisme n'a pas exproprier ces aristos et qu'ainsi ils pûrent rester au pays. Les classes sociales devant disparaître avec le communisme et les soviétiques influençant désormais la Hongrie, la résidence paternelle de Sarko semble avoir été rasée pour construire des habitations pour les plus pauvres.

Pál Sárközy de Nagybocsa en 1944 devait être agé d'à peine 14 ans. C'est à cet âge qu'il fuit la Hongrie. Mais pour se rendre où ? Car il n'est pas arrivé directement en France.
L'Armée Rouge n'entre en Autriche qu'en mars 1945 et comme on le sait, ce n'est que le 7 mai que l'Allemagne signe sa reddition inconditionnelle.

Alors en ayant fuit la Hongrie en 1944, Pál Sarközy de Nagybocsa s'est tout de même dirigé préférentiellement vers les pays nazis et c'est à Baden-Baden en Allemagne qu'il rencontre un recruteur français auprès de qui il s'engage dans la Légion Etrangère, connue pour permettre d'échapper à pas mal de tracas pour les vaincus d'une guerre. Ainsi après la défaite allemande de la seconde guerre mondiale, de très nombreux soldats de la Wehrmacht et des Waffen-SS se sont retrouvés dans la Légion étrangère. C'est un moyen de faire oublier un peu son passé. Est-ce le cas pour Pál Sárközy de Nagybocsa ?
Répondre à cette question serait calomnieux.

Le fait est qu'il s'engagea pour cinq ans et fît ses classes en Algérie avant d'être déclaré inapte pour faire l'Indochine. Il avait alors 21 ans.

Il y a des points à éclaircir.
Like a Star @ heaven Peut-on s'engager si jeune dans la Légion Etrangère ?
Like a Star @ heaven Pál était-il juif ?
Like a Star @ heaven Pourquoi avoir fuit vers l'Autriche et l'Allemagne ?
Like a Star @ heaven Où trouver des informations sur les grands-parents de Sarko ?

Je vérifierai les autres points plus tard.

study Références :
Arrow Wikipédia : articles sur la Légion Etrangère, Nicolas Sarkozy, la Hongrie, sur de nombreux hommes d'états autrichiens, etc.
Arrow Verslavictoire.com
Arrow e-chronologie.org
Arrow Encyclopédie multimédia de la Shoah
Arrow De nombreux autres sites dont j'ai malheureusement omis de noter les adresses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Tu as bien raison.   Ven 6 Avr - 16:40

Je me doutais que tu remettrais en question ces dires, et tu as tout à fait raison, alors je te laisse faire et t'encourage à le faire si tu as le temps ! Puisque le forum nécessite un engagement ENORME, il va peut-être falloir songer à le mettre de côté ! Wink

Et merci pour ces recherches, que je n'ai pas pris le temps de faire...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Petites corrections   Ven 6 Avr - 19:20

Je viens de visiter la librairie Gibert Joseph tout juste réorganisée. C'est très classe ! J'en ai profité pour acheter quelques CDs mais surtout pour feuilleter la biographie de Nicolas Sarkozy "Un pouvoir nommé désir" de Catherine Nay. J'ai quelques éléments de réponses.

Like a Star @ heaven Peut-on s'engager si jeune dans la Légion Etrangère ?
Il me semble que wikipédia diffuse une information fausse. Le père de Sarko serait né en 1922 et non pas en 1928. Dans le livre de Mme. Nay, Pál Sárközy de Nagybocsa aurait 19 ans en 1941. Je voudrais une confirmation.

Like a Star @ heaven Pál était-il juif ?
Non. Paul Sarközy, de son nom francisé, n'était pas juif. Son père était protestant, sa mère catholique. Mais est-ce vraiment une preuve convaincante ?

Like a Star @ heaven Pourquoi avoir fuit vers l'Autriche et l'Allemagne ?
Pál Sárközy ne fuit pas seul en 1944. Tout sa famille va vivre en Autriche en attendant que les choses se calment en Hongrie. Quoi qu'il en soit, l'Autriche fait alors partie du Troisième Reich depuis le 13 mars 1938 et va partager les destinées de celui-ci jusqu'en 1945. Ils préférèrent le nazisme au stalinisme, ce qui, convenons-en revient peu ou prou à la même chose. Je pense que des informations supplémentaires seraient nécessaires.
En 1946, ils reviennent tous en Hongrie, mais le pays est toujours sous domination communiste. Pál Sárközy ne s'enfuit seul qu'en 1947. J'ai lu qu'il allait en France et que c'était sur le chemin, à Baden-Baden, qu'il s'enrôlé dans la Légion Etrangère.

Like a Star @ heaven Où trouver des informations sur les grands-parents de Sarko ?
Question ouverte.

Like a Star @ heaven Autre chose
Citation :
Pál Sárközy de Nagybocsa, le père de Sarko, noble hongrois à particule, possédait une petite propriété de quatre-vingts hectares à cent kilomètres de Budapest.
Ce n'est évidemment pas Pál Sárközy qui possédait cette propriété mais bien entendu ses parents.

study Références :
Arrow Un pouvoir nommé désir, C.Nay
Arrow Dictionnaire historique et géopolitique du 20e siècle, La Découverte, sous la direction de S.Cordellier
Arrow Et l'illustre Wikipedia qui, je m'en rends compte un peu plus chaque jour, ne doit absolument pas être considérée comme irréfutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Réa sur google...   Sam 7 Avr - 18:10

La frousse de ma vie.

En tappant "réa" sur Google France et en cliquant sur le premier lien, on tombe sur une photo effrayante. En plus, mon navigateur Mozilla permet d'utiliser la barre d'adresse pour faire des recherches sur le moteur cité précédemment.
En fait, je suis tombé sur cette image en voulant rejoindre notre forum. J'ai tapé "réa" dans la barre d'adresse de Mozilla Firefox et il m'est apparu...

"Niahahahahah ! Tous niqués !"

Merci Réaphoto.com !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Jeunesse de Sarko   Mar 10 Avr - 16:48

Like a Star @ heaven Participation à des contre-manifestations étudiantes

Ce fait-ci est avéré.

En mars 1986, le droite récupère le pouvoir. Chirac est alors premier ministre et trente-cinq députés du Front national siègent à l'Assemblée Nationale (Cf. réf. 1 et 2) du fait du scrutin à la proportionnelle utilisé pour la première fois durant la Ve République aux élections législatives de 1986 —voulu par François Mitterand afin d'atténuer une défaite programmée (Cf. réf. 3)—.

De 1986 à 1988, ces députés d'extrême droite firent de nombreuses propostions de lois dont je vous cite quelques exemples (Cf. réf. 2) : Le rétablissement de la peine de mort, La réforme du code de la nationalité, L'introduction de la préférence nationale pour l'emploi, Le suffrage « vraiment » universel —La réforme permettrait aux parents d'exercer autant de fois le droit de vote qu'ils ont d'enfants— ; La réforme de l'Agence France-Presse —L'AFP serait transformée en société commerciale—.

Mais là n'est pas la question car Alain Devaquet n'était pas du FN mais du RPR (ancêtre de l'UMP). Monsieur Devaquet était, en 1986, ministre délégué auprès du ministre de l'Education nationale (Cf. réf. 4). C'est à ce poste que lui a été confié la lourde de tâche de réformer les universités. Quelles qu'ont été les pressions subie par ce monsieur, la réforme était loin de faire l'unanimité des étudiants, bien au contraire.
Elle proposait en effet l’introduction d’une forme de sélection dans le premier cycle, une augmentation des frais de scolarité, l’autonomie complète de l’université, conduisant en fait à la concurrence entre les universités (Cf. réf. 5) à l'instar des entreprises privées ou des facultés états-uniennes, instaurant la fin des diplômes nationaux et une éducation à deux vitesses : les bonnes facultés pour les gens qui peuvent se les payer, les autres pour les pauvres.

Le mouvement étudiant prend de l'ampleur en fin d'année autant en nombres de manifestants qu'en niveau de violence. Dans la nuit du 5 au 6 décembre, Malik Oussekine, un étudiant est tué par un policiers à moto (brigade des voltigeurs) (Cf. réf. 6 & 7).
Le projet de loi est alors retiré le 8 décembre 1986.


Charles Pasqua est alors ministre de l'intérieur et donna des consignes de fermeté aux forces de l’ordre.

Monsieur Sarkozy participa aux contre-manifestations étudiantes qui soutenaient le gouvernement. Il existe des photos du jeune Nicolas dans les archives de presses où on peut le voir durant ces contre-manifestation (Cf. réf. 8).

study Références
1. nopasaran.samizdat.net
2. Site de la Ligue des droits de l'Homme de Toulon
3. Wikipedia : article sur le Front National
4. Wikipedia : article sur Alain Devaquet
5. Blog de Diego Melchior
6. Wikipedia : article sur le mouvement étudiant de 1986
7. Wikipedia : article sur l'affaire de Malik Oussekine
8. La face karchée de Sarkozy, BD-enquête, édition Vents d'Ouest, P.Cohen, R.Malka & Riss


Dernière édition par le Mer 11 Avr - 1:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Questions pour un champion   Mar 10 Avr - 21:26

C'est affreux cette photo je vais faire des cauchemars !! Shocked

En quoi voter autant qu'on a d'enfants serait un suffrage "vraiment" universel ? Suspect

Ces propositions me laissent pantoise (et pas seulement parce que je voulais caser ce mot une fois au moins)... Rétablir la peine de mort, la concurrence entre les universités... ils ont vraiment pensé à faire ça ? affraid

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions pour un champion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions pour un champion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions pour un champion - spéciale Langue Française
» Questions pour un champion
» Questions pour un champion
» questions pour tab 2
» Question pour un champion (Tétaprime par exemple)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation Rubrique par Rubrique - Reanimación Sección tras Sección :: Réanimateur d'Actualité-
Sauter vers: