Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pitouille / Pitouiller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Pitouille / Pitouiller   Dim 5 Nov - 16:20

Pitouille

D'abord, ce mot n'est pas dans le dictionnaire... Du moins, je ne l'ai pas trouvé dans le mien ! Ni sur internet !

Quant à mes trouvailles sur ce mot...

J'ai trouvé que c'était une sauce : Recette de la sauce pitouille. Sauce qui se prépare en deux jours quand-même !


Et sinon, je ne trouve absolument rien sur ce mot ! A part que c'est un surnom que beaucoup de personnes aiment s'attribuer... Je n'ai aucune définition, aucune connotation, rien sur le mot en lui-même !

Il va falloir approfondir les recherches...

Je vais donc pour l'instant déclarer que pitouille est un mot inventé ! Oui parce que même si c'est un nom de sauce, c'est inventé, non ?

Je défie quiconque de déterminer le contraire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Pitouille...   Ven 2 Mar - 2:52

Pitouille pour moi, c'est un mélange peu ragoûtant.

Quand un gamin du jardin public mélange dans son seau du sable, de l'herbe, de l'eau et qu'il va dire à sa maman : "regarde ce que j'ai cuisiné mÔman !", ben ! ça c'est une pitouille.

Quand a la cantine on trempe sa saucisse dans le yaourt à la fraise, on pitouille.

Quand une vache mélange un potage dans une marmite avec ses mamelles, elle pitouille aussi, à sa manière...hum...et en deux mots, bon.

Bref, je ne sais pas pourquoi ma définition de pitouille n'existe pas, c'est peut-être du patois local, ou familial, mais pour moi, la pitouille, c'est ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Pitouille olaldienne   Sam 3 Mar - 12:31

J'avais en effet déjà vaguement évoqué ton sens de "pitouille" à toi : ici.
Mais j'avais omis de le définir. Enfin, tu l'as fait bien mieux que je ne l'aurais fait !

Et je suis persuadée que c'est tout à fait local, car avant d'attérir dans ta famille je n'avais jamais entendu ce mot !


Dernière édition par le Dim 11 Nov - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 30
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: Pitouille / Pitouiller   Dim 4 Mar - 15:15

Je persiste à dire que le sens de Sébinou est celui de la pâtouille, dérivé de pâte, pour montrer qu'on forme une sorte de bouillie pas appetissante (je suis sûre que je fais une faute à ce mot Suspect ) !!

Mais c'est pareil, c'est du patois familial Razz

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Réanimateur Vixoun'

avatar

Masculin Nombre de messages : 512
Age : 30
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: appétissant !   Dim 4 Mar - 20:55

La règle sur l'accentuation du E que tu avais trouvée aurait dû te permettre de ne pas commettre la faute sur "appétissante".

La règle, de mémoire, était un truc du genre :
Un E est accentué si est seulement si il se trouve à la fin d'une syllabe.

Après expérimentation, la règle marche pratiquement sans exception.
"Pratiquement" car il existe des mots en "-ée" qui pourraient être considérés comme falsifiants.
Mais en poésie, le E final est considéré comme une syllabe à part entière si elle est suivie d'une consonne.
Enfin, je dis ça, c'est ce que je croyais, mais Arthur Rimbaud (c'est-à-dire pas le dernier des manchots de la poésie) n'applique pas cette règle.

Rimbaud a écrit:
L'orage t'a sacrée suprême poésie ;
L'immense remuement des forces te secourt ;
Ton oeuvre bout, la mort gronde, Cité choisie !
Amasse les strideurs au coeur du clairon sourd.

Extrait de "L'orgie parisienne ou Paris se repeuple"
Le E final de "sacrée" ne se prononce pas, au contraire de ceux de "orage", "suprême", "immense", "forces", "oeuvre", "gronde" et "amasse".
Y a-t-il une règle claire et assurée pour la prononciation et l'accentuation du E final Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reanimation.discutforum.com
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Patouille   Dim 11 Nov - 3:21

Tu fais également une autre faute Sherwood : on écrit patouille.

Et j'suis d'accord avec toi, on dit généralement faire de la patouille, patouiller.
Pitouiller c'est Olaldien ça ! Wink


Apparemment, le mot patouille vient du patois Bourbonnais (nord de l'Auvergne) :

Patouille (n.f.)
Faire de la patouille signifie faire de la boue, de la saleté en général.


Quant à la définition du dico :

(v.i.) patauger dans la boue. (v.t.) Manier, tripoter d'une manière indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pitouille / Pitouiller   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pitouille / Pitouiller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Dictionnaire Réanimé - Diccionario Reanimado :: Lettre P-
Sauter vers: