Lettre de réanimation

Des sujets, des réflexions, des idées, des projets !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'avalée des avalés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: L'avalée des avalés   Sam 24 Fév - 0:39

study Réjean Ducharme est devenu un de mes écrivais préférés. Je n'ai lu que deux livres de lui, mais ils sont vraiment jouissifs ! What a Face

Il écrit d'une façon merveilleuse, avec plein de néologismes et de grands mots que je ne connaissais pas.

Pour faire court, entrons de suite dans le vif du sujet, le livre l'avalée des avalés. Celà raconte la vie d'une fille que l'on suit de l'enfance à l'âge adulte. Bérénice, qui a un frère, Christian, un père Juif (Endberg) et une mère Catholique (Chat mort). Les parents se sont attribués l'éducation des enfants : le père s'occupe de la fille et la mère du fils. Ils se servent de leurs enfants pour mieux se disputer. Tout au long du livre on assiste à leurs déchirements en filigranne.

Tel qu'il m'a parlé au coeur, il semblerait que Bérénice souhaite tuer ses sentiments pour ne plus souffrir le monde affreux. Car pour elle :
Citation :
"Aimer veut dire "éprouver". Aimer veut dire "subir". Je ne veux pas subir. Je veux frapper. Je ne veux pas souffrir.
Elle rejette tout ce qui pourrait être amour, cette "diarrhée de jérémiades" qui servirait à reboucher un "vide amer qui se fait dans l'âme" ; ou bien si elle s'y abaisse elle "[aimera] sans amour, comme si [elle était] quartz". Parce que
Citation :
"Quand on a été fait indifférent, méchant et dûr, on ne peut pas être sensible, charitable et doux."
Elle devient un peu solipsiste :
Citation :
Il n'y a de vrai que ce que je crois vrai, que ce que j'ose croire vrai.
. Et tout au long du roman, de sa vie, elle essaie de convaincre des gens à sa doctrine, avec plus ou moins de succès.

Elle est envoyée par ses parents en divers lieux, pour l'éloigner de son frère sur lequel elle a une mauvaise influence. En effet, elle l'aime trop. C'est d'ailleurs la seule personne pour laquelle elle avoue ressentir quelque chose.
Arrive le moment de son adolescence, elle découvre les différences entre les sexes, ce qui la pousse à penser que
Citation :
"Le dimorphisme sexuel devrait se limiter à la longueur des pieds."

S'éloignant toujours plus de sa famille et de tout ce qui l'aime, elle avoue vers la fin du livre :
Citation :
"J'ai un besoin de tendresse surhumain et monstrueux. Cependant, le rire que j'ai qui rit de la tendresse que je veux est encore plus surhumain et plus monstrueux."

Je vous laisse la jouissance de savourer ce merveilleux bouquin, et de découvrir qui triomphe, de l'amourectomie (ça, c'est mon néologisme) ou des sentiments... Suspect

Eh oui, quand on aime les livres c'est qu'on s'identifie aux héros... que voulez-vous, quand on se sent flatté, on ronronne !
En tout cas, on en frissonne de bonheur. Ah, quel mirifique cynisme !Exclamation

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Laurree
Correctrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 437
Age : 31
Où est-ce que t'es ? : La Roche-Posay, Poit' Poit'et Antibes :-)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: L'avalée des avalés   Sam 24 Fév - 13:40

Tout cela a l'air très passionnant...

Vous m'excuserez de ne point participer à cette rubrique, mais avec ma dizaine de livres à lire pour la fac, je n'ai pas le temps de lire autre chose. Et croyez-moi, cela m'ennuie énormément !

Ceci-dit, vous préférez certainement que je vous épargne mes lectures et leurs citations en anglais (affraid) qui vont avec ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherwood
Réanimatrice d'O.
avatar

Masculin Nombre de messages : 495
Age : 29
Où est-ce que t'es ? : en équilibre instable
Date d'inscription : 05/11/2006

MessageSujet: Re: L'avalée des avalés   Sam 24 Fév - 19:42

Oui, tu seras gentille de ne pas nous faire partager tes merveilleux livres, passionnants à mon avis... Mais sinon je peux aussi te citer du Picaud, héhé, oeil pour oeil dent pour dent et livre saoulant pour livre saoulant !

_________________
Ne prenez pas la vie trop au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poite-la-mirifique.over-blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avalée des avalés   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avalée des avalés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» As tu déja avalé un moustique ou une mouche par accident ?
» Horrible! elle avale une souris vivante!
» Des héros et un fort
» Conseils a propos de l'air climatisé
» l'Aventure du chien "TITUS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lettre de réanimation :: Réanimation de Littérature - Reanimación de Literatura :: Réanimateur de Lecture-
Sauter vers: